Précarité partout, justice nulle part ! Tou.te.s en grève le 16 Novembre contre la Loi Travail XXL

Loi Travail XXL, suppression des contrats aidés, augmentation massive du nombre de volontaires en service civique  : Toujours plus de précarité et moins de protection pour les salarié.e.s, toujours plus de flexibilité pour les patrons. Nous ne laisserons pas détruire nos droits en seulement 4 mois !

 

Apparition des ruptures conventionnelles collectives :

Dans les petites structures, dont une très grande majorité d’associations, les syndicats pourront être contournés et un accord d’entreprise pourra être signé directement avec des salarié.e.s mandaté.e.s. Alors que les ruptures individuelles étaient déjà parfois utilisées comme licenciements déguisés, ainsi il sera désormais possible de faire pression pour imposer ce mode de départ pseudo « volontaire ».

Renforcement du chantage à l’emploi et à l’affect en vue :

La remise en cause de la hiérarchie des normes permettra désormais aux patrons de négocier dans les associations directement la rémunération, la santé au travail et les mobilités, alors qu’avant ces négociations avaient lieu collectivement au niveau des branches et fixaient le niveau minimum obligatoire.

Extension des « CDI de chantier » à d’autres secteurs que le BTP :

Les employeurs.euses auront la possibilité d’embaucher des personnes en contrat le temps d’un projet ou d’une mission, et de le licencier ensuite sans aucune indemnité de précarité. C’est, à travers, ce nouveau contrat, l’enterrement du CDI qu’est en train de signer le gouvernement.

STOP à la casse de notre secteur et à la précarité partout, la seule manière de se faire entendre de ce gouvernement, c’est de se mobiliser et de se mettre en grève le 16 Novembre pour obtenir l’abrogation des ordonnances Macron et de la loi travail El Khomri !!

Contact : ​Florian 06.08.02.49.35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *