La loi travail 2.0, c’est toujours NON MERCI !

En 2016, la pétition contre la loi travail avait réuni plus d’un million de signatures, un record absolu confirmant les enquêtes d’opinion qui montraient qu’une majorité de français étaient opposés à cette loi, même dans sa dernière mouture.

Pourtant les promesses de campagne d’Emmanuel Macron prévoient le durcissement des dispositifs de la loi travail :

  • prévalence des accords d’entreprise pour la négociation du temps de travail sur les accords de branche et le droit du travail (renforcement de l’inversion de la hiérarchie des normes).
  • création d’un barème plafond pour les indemnités de licenciement qui est un blanc sein pour les entreprises de recourir au licenciement abusif, en provisionnant les coûts de leur condamnation aux prud’hommes.

C’est pour cela qu’un certain nombre de syndicalistes et de militant.e.s ont souhaité relancer la pétition contre la loi travail pour dire que c’était toujours : « NON MERCI ! ».

Pire, Emmanuel Macron a annoncé vouloir légiférer sur ces points par ordonnance. Il se prévaut de son score aux élections présidentielles, ignorant qu’il est plus du à un rejet du FN qu’à une adhésion à ses idées.

En attendant d’aller battre le pavé contre ces futures ordonnances, vous pouvez toujours (re)signer la pétition (elle est réinitialisée, vous pouvez signer même si vous l’aviez déjà fait).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *