Tracts

Tracts ASSO et Solidaires pour des manifestations…

Macron VIRE les salarié – es en Contrats Aidés, Pénicaud persiste : Vendredi 10 novembre : Stoppons – les !!!

Des suppressions de contrats aidés en MASSE  2017 : -149 000 / 2018 : -110 000 =259000 emplois supprimés sur 2017-2018

La suppression brutale en août dernier des emplois aidés impacte les associations, les collectivités territoriales, l’éducation nationale, la santé, Pôle emploi, la Ratp… Malgré les différentes mobilisations dans toute la France depuis la rentrée, aucune négociation nationale n’a été ouverte par le gouvernement.

Continuer la lecture de Macron VIRE les salarié – es en Contrats Aidés, Pénicaud persiste : Vendredi 10 novembre : Stoppons – les !!!

Tou-te-s en grève et dans la rue le 10 novembre! Contrats aidés: Nous ne sommes pas jetables!

 

Lundi 6 novembre 2017 : Le syndicat ASSO à travers sa cartocrise recense déjà 2 233 suppressions d’emplois dans 682 structures ! Les conséquences directes de cette décision sont 200 fois plus importanteswww.syndicat-asso.fr/cartocrise

Malgré les différents rassemblements, mouvements de grève et mobilisations organisés en septembre et en octobre à travers toute la France, le gouvernement s’entête et refuse de trouver des solutions ! Nous ne cessons de dénoncer le plan social massif actuellement en cours et décidé par le gouvernement dans le secteur associatif et plus largement dans le secteur non-marchand : 149 000 personnes en contrats aidés en 2017 et 110 000 de plus en 2018 vont se retrouver sans emploi.

Ce vendredi 10 novembre 2017, nous, salarié-e-s associatifs, au côté des autres salarié-e-s, précaires, retraité-e-s, des différents secteurs non-marchands, mettons-nous en grève et allons défendre nos emplois, nos métiers, nos activités ! Nous ne sommes pas jetables !

Le contexte est morose, nous dit Macron? Déjà fortement précarisé-e-s, la baisse des financements du secteur associatif continue: suppression de 46 millions d’euros de crédits politique de la ville et de 300 millions d’euros à l’ensemble des collectivités territoriales entre autres. La montée en charge -150 000 « embauches » prévues – du dispositif de « volontariat en service civique » institue un SMIC à 573€ et supprime le droit du travail pour les jeunes. Les ordonnances de la Loi Travail XXL vont continuer la casse de ces droits, pour tou-te-s en facilitant, notamment, la mise en place d’accord d’entreprise en deça des conventions collectives…

Pour mettre fin au massacre du secteur associatif, le syndicat ASSO demande au Gouvernement :

  • Le maintien des emplois et la CDI-sation de tou.te.s les salarié.e.s en contrats aidés
  • L’abrogation des mesures dérogatoires au droit du travail (prime de précarité pour tous les CDD, comptabilisation dans les effectifs de l’entreprise, un volume horaire de 24h minimum…)
  • Un financement pérenne et durable à la hauteur des besoins pour le secteur associatif et les services publics prenant la forme de subvention pluriannuelle de fonctionnement
  • L’abrogation des exonérations patronales attachées aux contrats aidés et aux bas salaires
  • Le retrait des ordonnances et de la loi travail XXL

Face à la volonté du Gouvernement de faire du secteur associatif un laboratoire de précarité et de supprimer des dizains de milliers d’emplois, nous appelons tou.te.s les salarié.e.s associatifs à se mettre en grève le Vendredi 10 Novembre et après !

C’est le seul moyen pour faire reculer le gouvernement et obtenir la CDI-sation de tous les contrats aidés et des moyens pérennes pour notre secteur, à même de financer un emploi associatif de qualité  et reconnu!

Contact : Florian (06 08 02 49 35) ; Lucie (06 88 06 01 26)

Télécharger le communiqué de presse en pdf sur le lien ci-dessous: Appel à la grève ASSO 10 Novembre

Pour la CDI-sation titularisation de tou.te.s les contrats aidés – 18 octobre

Alors que nous ne cessons d’alerter les pouvoirs publics depuis le mois d’Août dernier sur le drame humain et social que constitue la décision brutale de gel/suppression de 150 000 contrats aidés en 2017, le gouvernement s’entête et refuse de discuter afin de trouver des solutions conduisant à l’arrêt de ce plan de suppression d’emplois de grande ampleur. Ce serait prêt de 4000 salarié-es sur Paris (Ville de Paris, Pole emploi, secteur associatif..) !

Continuer la lecture de Pour la CDI-sation titularisation de tou.te.s les contrats aidés – 18 octobre